Photo de couverture de la Crazy House

Dalat, le petit Paris du Vietnam

Dalat, capitale de la province de Lam Dong, aussi connue sous le nom du « petit Paris vietnamien » en raison de son passé colonial. Une charmante petite ville, perchée sur les hauts plateaux de la région centre du Vietnam.

Entre jardins verdoyants, fleurs aux milles parfums, forêts enchanteresses, cascades, lacs et villas françaises il y a de quoi y faire une petite escale de plusieurs jours. Un endroit idéal pour les amoureux de nature et d’architecture…

Quelques informations sur DalatLa gare de Dalat, une empreinte de la période coloniale

Dalat ou la ville de l’éternel printemps a été fondée à la fin du XIXème siècle par le docteur Yersin. Il décide alors,  de créer une station climatique, ainsi qu’un sanatorium  avec l’aide du gouverneur d’Indochine (Paul Doumer). Dalat attira beaucoup de Français, en raison de sa proximité avec Saigon (6 heures de route). Par la suite, la station est devenue une destination touristique phare et de nombreux édifices et villas furent construits par les colons qui souhaitaient échapper à leurs vies étouffantes à Saigon.

En plus de son passé riche, Dalat est aussi célèbre pour ses environs. Tout autour de la ville, vous pourrez vous rendre dans la jungle où vous aurez peut-être l’occasion de rencontrer une magnifique faune. De plus, vous l’aurez sûrement compris, la météo de cette destination en fait un endroit fort agréable à visiter tout au long de l’année (entre 10 et 25°C).

Aujourd’hui,  vous pourrez visiter plusieurs de ces bâtiments de style colonial, comme la gare, la cathédrale où encore l’université de Dalat. En vous baladant dans ses rues vous ne penserez plus être au Vietnam mais dans une ville française aux allures savoyardes !

>>> Et pour découvrir la gare de Dalat et son réseau ferroviaire unique

Outre ses activités il existe aussi un lieu insolite à Dalat… la maison folle ou « The Crazy House ».

La maison folle de Dalat ou Crazy HouseLa maison folle inspirée des contes de fées Disney et du monde de Tolkien

Une présentation de la maison folle

The Crazy House est une maison d’hôte et un site touristique qui a pour objectif de créer un lien entre l’homme et la nature, afin qu’il cesse la destruction de celle-ci.

La maison folle de Dalat ou « Crazy House » a été ouverte au public en 1990. Autrefois appelé « Hang Nga Villa », le nom du bâtiment a été changé car plusieurs personnes l’avait copié afin de le donner à leur propre maison. Par la suite, Hang Nga la propriétaire du lieu, décida de changer le nom par « The Crazy House », un nom qui avait été donné à la maison par les touristes, lors de son ouverture.

Madame Hang Nga est la fille de l’ancien secrétaire général du parti communiste Truong Chinh, elle a obtenu son diplôme d’architecte à Moscou. Puis, après plusieurs années de travail auprès du gouvernement vietnamien, elle a décidé de se consacrer à son rêve de créer une maison comme aucune autre dans le monde, une maison inspirée de la nature. Hang Nga a déclaré à CNN Travel que : «  Crazy House est le point culminant de ma vie et de ma créativité : tout est réuni dans cette structure. Je voulais créer quelque chose d’original, de pionnier, différent de tout ce qui se trouve dans le monde ».

La Crazy House de Dalat est créée pour rapprocher l'Homme de la naturePour réaliser son rêve, Hang Nga a du faire face à plusieurs obstacles. En commençant par l’opposition du gouvernement pour la construction de cette maison. En effet, Hang Nga ne voulait suivre aucune stratégie architecturale et créer entièrement la maison. Cela représentait des risques sécuritaires sur la fiabilité de la structure. Il y avait aussi l’esthétisme de l’édifice qui était critiqué, car il ne correspondait pas du tout au style colonial de Dalat. De plus, avec le désaccord du gouvernement, Hang Nga n’avait pas de soutiens financiers pour la construction de la maison folle. Mais, celle-ci était plutôt téméraire, elle ne baissa pas les bras et réussi à obtenir des financements privés grâce à sa famille et à ses amis, lui permettant de débuter la construction de la maison folle. Puis, le gouvernement finit par céder et soutenir Hang Nga dans son projet fou… lui évitant ainsi de nombreuses restrictions.

Lorsque Hang Nga débuta la réalisation de la Crazy House, elle n’avait pas pour objectif d’en faire une maison d’hôte. Mais, la réalisation de ce projet avait nécessité de gros moyens financiers, engendrant ainsi 30 millions VND de dettes, une somme plutôt exorbitante… Alors, en 1990 l’architecte ouvrit la maison au public pour qu’ils puissent la visiter mais aussi y dormir. En plus de leurs originalités, les chambres offrent tout l’équipement nécessaire à un hôtel de luxe. De quoi allier fantaisie et confort pour un séjour des plus agréables.

Aujourd’hui, la maison est en perpétuelle construction depuis son ouverture au public.La maison folle est l’une des attractions touristiques majeures de Dalat et pour cette raison, le gouvernement participe financièrement à ses projets actuels et futurs. En effet, la maison folle est citée dans de nombreux guides touristiques comme le Lonely Planet. Elle est aussi classée parmi les 10 bâtiments les plus bizarres au monde selon le quotidien du peuple chinois.

On peut dire que The Crazy Guesthouse est un mariage parfait entre l’aspect poétique et la beauté naturelle de Dalat.

L’architecture de la maison folle de DalatUn exemple d'une chambre de la Crazy House, la chambre de l'aigle

Inspirée des contes de fées Disney comme « Alice au pays des merveilles » mais aussi du monde de Tolkien, de l’architecte Gaudi et de l’artiste Salvador Dali. La maison dispose d’une réception, de plusieurs cafés dans le luxuriant jardin, d’une boutique souvenir, de plusieurs salles d’expositions et de 10 chambres différentes, le tout sur un terrain de 2 000m².

Au centre du site touristique vous trouverez un arbre géant inspiré du grand banian local, un figuier qui pousse sur un hôte. Cet arbre reflète le chaos de la nature.

Pour les chambres d’hôtes, elles ont chacunes un thème différent : tigre, kangourou, aigle, fourmi, faisant, ours, termite, lune de miel, bambou et gourde. Chaque détail étant réfléchi, les noms des animaux ont été choisis pour rendre hommage à une nationalité. Le tigre représente les atouts des chinois, l’aigle la grandeur et la force de l’Amérique et les fourmis pour les Vietnamiens qui travaillent dur. Plutôt original n’est-ce pas ?Les couloirs de la maison folle ressemblent à des tunnels

La maison de 5 étages ne suit aucune stratégie architecturale, Hang Nga voulait que sa maison soit créée de toute pièce, même les meubles sont des créations faites mains. La structure fait appel aux formes naturelles. Le comité populaire de la ville l’a qualifié « d’expressionniste« . Mais, on peut aussi parler d’une architecture organique et surréaliste. Elle n’a quasiment pas d’angle droit et peu de perpendicularité, quant aux fenêtres, elles sont toutes de tailles inégales.

Passez sur les passerelles à travers les branches, près des champignons géants, des toiles d’araignées, des géants de pierre, des fleurs, des vignes et baladez vous dans les couloirs en forme de tunnels et de grottes. Cette maison est un réel labyrinthe ! Vous pourrez aussi admirer de nombreux points de vue sur la ville. Voilà de quoi découvrir Dalat d’une autre façon…

Ce qu’il faut savoir :

  • Heures d’ouvertures : 8h30/17h tous les jours
  • Adresse : 3 rue Huynh Thuc Khang, Dalat
  • A 10 minutes en voiture du centre ville

>> Pour découvrir les destinations phares de la région centre du Vietnam

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *