Le Laos par Les Géonautrices

Découvrez le Laos avec « Les Géonautrices »

Derrière le blog « Les Géonautrices » se cache Enora et Candie, deux voyageuses aguerries et passionnées de raconter leurs histoires.   Candie a eu la chance de voyager 4 mois en Asie du Sud-Est ! Aujourd’hui, elle nous parle du pays qui l’a le plus marqué : Le Laos. Entre nature sauvage et rencontre avec les populations locales, récit d’un voyage inoubliable…

Pouvez-vous vous présenter et votre site en quelques mots ?

Je suis Candie et je tiens le blog Les Géonautrices avec Enora. Nous sommes toutes les deux passionnées de voyages, de découvertes et de rencontres. Mais dans cette démarche de voyage, nous tenons particulièrement à le faire de manière la plus respectueuse envers l’environnement et les populations. Nous favorisons les voyages au long court comme notre voyage d’un an en Amérique latine pour ne pas prendre trop souvent l’avion, nous essayons de produire le moins de déchets possible dans les pays où nous allons comme nous le faisons en France.

 

En Asie du Sud-Est, vous avez voyagé au Cambodge, au Vietnam et au Laos, avez-vous eu un coup de cœur pour un pays en particulier ?

Le Laos a été mon pays coup de cœur (je dis « je » car Enora n’a pas fait partie de ce voyage) pour la nature très boisée que j’ai rencontrée dans le nord, les forêts, les montagnes et les cascades et la possibilité de pratiquer des sports outdoor que j’adore : la randonnée, le VTT ou le kayak. Les paysages du sud plus arides étaient tout aussi attrayants et dépaysants. J’ai également adoré rencontrer les laotiens et laotiennes qui m’ont semblé des gens très gentils et souriants lorsque j’y étais. Je me suis sentie vraiment bien au Laos alors que j’ai passé du temps seule à découvrir certains lieux moins touristiques et c’est important lorsque l’on voyage de pouvoir être à l’aise pour apprécier chaque instant.

 

Comment avez-vous fait le choix du Laos pour votre voyage ?

J’ai décidé de partir en Asie entre deux saisons d’été et j’avais quatre mois devant moi. N’étant pas du genre à voyager au pas de course, j’ai sélectionné quatre pays relativement « petits » pour pouvoir passer un mois dans chacun d’eux. Le choix du Vietnam, Laos, Cambodge et Thaïlande était pour moi la meilleure option pour découvrir chaque pays pas à pas.

 

Quel est votre meilleur souvenir lors de votre voyage au Laos ?

Mon meilleur souvenir est le tour des Bolovens à moto que j’ai fait en quatre jours avec cinq autres voyageurs que j’avais rencontré la veille chez le loueur de moto. Nous avons pris notre temps, nous nous sommes arrêtés pour visiter les nombreuses cascades du plateau, nous avons pris le temps de discuter avec les propriétaires des hébergements et de maisons de thés, c’était une très belle découverte.

 

Quelle est la plus belle photo que vous ayez prise au Laos ? Pouvez-nous expliquer le contexte de ce cliché ?

Laos, interview Les Géonautrices

Ma photo favorite au Laos est la photo d’un pêcheur que j’ai pris de dos en plein action en train de lancer son filet alors qu’il pêchait dans la plus grande chute du pays, la chute de Don Khone. Quand je voyage, j’aime prendre le temps et parfois m’arrêter et observer des pêcheurs ou d’autres habitants à leurs occupations. Je m’installe à l’écart et j’observe de loin.

 

Quel site / lieu fut un coup de cœur pour vous au Laos ? Pourquoi ?

J’ai aimé Luang Prabang et ses environs. La ville elle-même reste très touristique, mais très charmante et agréable avec des couchés de soleil parmi les plus beaux que j’ai pu voir en voyage. Chaque soir de la semaine que j’ai passé là-bas, j’allais sur les bords du Mékong pour observer le soleil se coucher derrière les montagnes, c’était magnifique. L’ambiance relaxe de Luang Prabang m’avait plu ainsi que le buffet d’extérieur (il y en avait un très bon 100% végétarien) et le marché de nuit, mon marché favori.

 

Quelle est la plus belle rencontre que vous ayez faite au Laos ?

J’ai adoré rencontrer la célèbre Mama Pap sur le plateau des Bolovens. Elle est propriétaire et gérante d’un hébergement à Tad Lo et est connue pour ses incroyables crêpes et pour sa gentillesse. Avec mon groupe, nous avons passé notre soirée à discuter avec elle. C’est une personne dont je me souviens encore bien malgré le temps qui passe.

 

Avez-vous une anecdote lors de votre voyage au Laos à nous raconter ?

Laos Tad Thong, Les Géonautrices

Au tout début de mon voyage au Laos, j’ai loué un VTT pour partir seule découvrir la cascade de Tad Thong. Elle était indiquée sur ma superbe carte « Hobo Maps » alors je me suis dit que ça allait être un bel endroit à découvrir. Il s’avère qu’il n’y avait pas âme qui vivait autour de cette cascade, que le sentier était très glissant à cause de l’humidité et plus du tout entretenu et que même des gros arbres étaient en travers du sentier qui était parfois escarpé et abrupte. Pas nécessairement rassurée, j’ai terminé cette petite marche les jambes un peu flageolantes.

Verdict : il est bon de se renseigner sur certains lieux parfois ! Ça n’en restait pas moins un lieu sauvage et naturel très beau où l’homme avait perdu ses « droits », qu’il n’y avait pas de déchets et rien d’autre que le bruit des insectes, des oiseaux et de l’eau.

 

Quelle(s) impression(s) gardez-vous de votre voyage au Laos ?

Je garde du Laos un très bon souvenir et ce séjour de 3 semaines reste pour moi incroyable et mémorable. Il y a encore de nombreux endroits que j’aimerai aujourd’hui voir dans le nord du pays et dans le centre, mais je ne suis pas sûre d’y retourner de suite pour des questions de diminution de mes voyages par voie aérienne.

 

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à un voyageur qui se prépare à partir au Laos (durée, budget…) ?

Je ne recommanderai pas de passer moins de deux semaines au Laos. Trois voire quatre semaines serait l’idéal car avec le recul, je pense que j’en aurai rajouté une à mes trois semaines. Prenez le temps de visiter et vivre sans courir partout. Le Laos se savoure au rythme de la population également, ce n’est pas le rythme français !! 😉

En ce qui concerne le budget, c’est un pays d’Asie moins cher que la vie en France, mais le Laos contrairement au Vietnam par exemple sera un peu plus cher. Les transports et les activités sont à bien prendre en compte dans votre budget final.

 

Vous avez une manière originale de raconter vos voyages, à travers des guides ou des récits en vous éloignant des articles de blog classiques. Pourquoi avoir fait ce choix ?

Le laos avec les génonautrices

Parce que nous prêtons nous-même plus attention aux blogs/blogueurs qui parlent avec leurs sentiments, nous préférons écrire des articles complets et avec un vrai retour d’expériences plutôt que de donner de simples conseils (qui peuvent tout de même être très utiles) sans âmes et sans contextes.

 

Après avoir vécu en tant que digital nomade lors de votre voyage en Amérique Latine, quel bilan faites-vous de ce mode de vie ?

Les avantages sont la liberté et la possibilité d’organiser ses propres journées, d’avancer au fil du voyage tout en prenant du temps pour travailler. Au cours de cette année en Amérique latine, nous avons beaucoup travaillé sur notre blog qui demandait beaucoup de temps, mais nous avons aussi, grâce à notre PVT en Argentine, travaillé sur place et fait plusieurs volontariats. Chaque digital nomade va avoir un rythme différent en fonction de ses missions, notre rythme était tout de même au voyage lors de cette année.

L’inconvénient reste tout de même qu’il ne faut pas passer plus d’une semaine (voire 10 jours si on a de l’avance) sans internet et qu’il faut toujours se planifier du temps pour travailler.

 

Si vous souhaitez ajouter un petit mot, n’hésitez pas ! 

Pour nous, le voyage n’est pas des « vacances », c’est un mode de vie, même si parfois nous rentrons en France sur des périodes plus ou moins longues pour nous ressourcer, revoir nos proches et nos amis, nous ne considérons pas nous arrêter de suite de voir le monde. Mais comme nous le mentionnons au début, nous voulons le faire tout en préservant l’environnement. De ce fait, nous n’allons plus faire de longs trajets pour de courts séjours, nous nous mettons au mode de vie sans déchets (zéro déchets), nous favorisons une alimentation saine, naturel, bio (lorsque c’est possible) et végétarienne. Nous ne faisons pas d’activité avec des animaux, les activités typiques en Asie qu’il ne faut plus cautionner : monter à dos d’éléphants, aller voir des tigres dans des zoos, fermes, ou « centres spécialisés », etc. Voyageons tout en respectant notre environnement et les animaux !

 

Le lien vers votre blog : geonautrices.com

Le lien vers vos réseaux sociaux : 

Facebook : facebook.com/lesgeonautrices/

Twitter : twitter.com/geonautrices

Instagram : instagram.com/lesgeonautrices/

Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCWKh2NBxqhx-5vySzrahJ4A?view_as=subscriber

Pinterest : pinterest.fr/lesgeonautrices/

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *