Pindaya et sa grotte

Découvrez la ville de Pindaya et ses alentours

Pindaya est une étape authentique et paisible lors d’un voyage en Birmanie. Située entre Bagan et le lac Inle, la ville est éloignée de l’effervescence touristique. C’est une destination idéale pour se plonger dans l’histoire de la Birmanie et pour profiter d’une nature sauvage.

Entre lacs et montagnes, Pindaya est un vrai havre de paix en plein milieu de la nature. C’est une étape reposante lors d’un voyage en Birmanie qui peut parfois s’avérer intense. Perchée à 1500 mètres d’altitude, la ville s’étend le long du lac naturel de Pone Taloke. Pindaya est un lieu de pèlerinage pour les bouddhistes qui défilent tout au long de l’année dans la ville. Nous verrons, par la suite, à quel point la grotte est un important symbole du Bouddhisme dans la région et même dans tout le pays.

Pindaya signifie « tuer l’araignée » en birman. Ce nom est à l’origine d’une légende qui voudrait qu’une énorme araignée ait capturé une princesse dans la fameuse grotte de Pindaya. C’est son prince qui est venu la sauver en tuant l’araignée ce qui a donc donné le nom de cette ville.

Pindaya : marches dans les montagnes

 

Pindaya et sa grotte unique

La grotte de Pindaya est un véritable sanctuaire bouddhiste accueillant des milliers de fidèles tout au long de l’année. L’endroit abrite entre 8 000 et 9 000 statues de Bouddha faisant de la grotte un lieu unique ! Ce sont des offrandes laissées par les pèlerins lors de leur passage à Pindaya ce qui accroît, d’année en année, le nombre de statues dans la grotte.

Pindaya: la grotte

La visite de la grotte commence par la pagode Shwe U Min puis continue avec une descente de plusieurs centaines de marche. Une fois arrivé dans la grotte, la visite est rythmée par la découverte de différents espaces laissant apparaître de nouvelles statues de Bouddha. Le parcours se plonge à travers 150 mètres de roche calcaire au milieu de stalactites et stalagmites géantes.

Les statues ont été construites à différentes époques ce qui permet d’observer l’évolution de la représentation de Bouddha au fil du temps. Pour information, la statue la plus vielle de la grotte date de 1773 ! Les statues sont faites avec différentes matières comme le bois, le bronze ou encore le marbre. La plupart du temps, elles sont recouvertes d’une feuille en or que l’on retrouve souvent sur les statues de Bouddha. La disposition et les lumières installées dans la grotte mettent parfaitement en valeur les statues ce qui rend la visite très agréable.

Pindaya, paradis pour les amateurs de randonnées

Il est possible de réaliser de nombreux treks depuis Pindaya. Ces excursions permettent de longer les champs de thé offrant des paysages originaux. C’est une vraie découverte d’une nature fabuleuse qui contraste avec les paysages de rizières que l’on retrouve le plus souvent en Asie du Sud-Est.

Pour les moins férus de randonnée, vous pouvez simplement faire une balade d’une journée proche de Pindaya. Pour cela, le tour du lac de Pone Taloke est une bonne option afin d’apercevoir de beaux paysages et d’avoir de belles surprises au fil de la balade.

Pindaya : trek

Quant aux plus courageux, un trek de plusieurs jours au départ de Pindaya sera une expérience géniale. Ces treks permettent de s’enfoncer dans une végétation dense aux paysages verdoyants, c’est tout simplement magnifique ! Les différentes ascensions des montagnes de la région vous permettront d’accéder à de superbes points de vue sur la vallée.  Ces treks sont également l’occasion de visiter les villages des minorités ethniques de Birmanie comme les Banu ou les Pa Oo. Vous pourrez observer les différents modes de vie de ces populations vivant des exploitations de thé ou de riz mais également de l’artisanat.

Pour ces treks, pas d’Airbnb ou d’hôtels bien évidemment ! Les logements que l’on retrouve le plus fréquemment sont les homestay permettant d’avoir une expérience privilégiée avec une famille birmane. La soirée permettra d’échanger quelques mots ainsi que de goûter à la cuisine locale. Vous pourrez également dormir dans des monastères bouddhistes qui ont l’habitude de recevoir les randonneurs et leur guide pour la nuit.

Les autres activités à Pindaya

La ville de Pindaya est également une étape du marché des 5 jours. Ce marché, dont nous avions déjà parlé sur le blog, alterne chaque jour entre 5 endroits autours du lac Inle. Le marché des 5 jours rassemble les populations des villages aux alentours pour échanger les récoltes et les produits de chacun. Vous y trouverez de tout, en passant du riz aux ombrelles, les birmans s’activent à trouver les meilleurs offres. Vous allez adorer vous perdre dans cet endroit en observant la manière singulière des birmans pour échanger et négocier les marchandises.

Pindaya : Les ombrelles

Pindaya est également une ville idéale pour visiter un atelier de fabrication d’ombrelles colorées. Ce sont les fameux petits parasols portatifs que l’on retrouve partout en Birmanie. Ces ombrelles sont fabriquées à partir du « papier Shan » qui tient son nom de la région Shan où se situe Pindaya. Le papier est fabriqué à partir de la fibre de mûrier cuite au feu de bois avec un mélange de glaise et de cendres. Le papier est ensuite disposé sur une toile en coton pour former l’ombrelle. Les ombrelles au Myanmar sont généralement très colorées mais chaque région dispose de ses codes graphiques.

Alors, une envie de vous évader à Pindaya ?

Si vous souhaitez visiter la grotte, faire une randonnée ou bien visiter un atelier d’ombrelle à Pindaya, rendez-vous sur Carnets d’Asie !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *