Les fruits exotiques du Vietnam

Le Vietnam est sans aucun doute un pays de fruits. On les déguste en dessert, au goûter, au déjeuner bref, tout au long de la journée. Lors de votre voyage au Vietnam, il est plus que recommandé de vous essayer aux fruits locaux. Une bonne occasion de profiter de fruits exotiques en abondance.

Même si les pommes, les poires ou les fruits des bois sont assez chers au Vietnam, ils ne vous manqueront certainement pas ! On trouve des dizaines de variétés de fruits exotiques ! Mais passons sur les classiques ananas ou encore bananes et attardons-nous sur quelques fruits originaux qui sauront titiller vos papilles !

Le mangoustan

Le mangoustan, l'un des fruits exotiques du Vietnam

Le mangoustan (măng cụt) est un fruit à l’enveloppe rouge-violet foncé lorsqu’il est mûr. Une fois ouvert, ce fruit originaire d’Asie du sud-est, révèle une belle chair blanche, délicate et brillante. Le cœur de ce fruit, un peu fibreux n’en est pas pour autant rebutant. En effet, son goût sucré et un peu acidulé en fera le dessert ou le goûter parfait ! Tout simplement délicieusement rafraîchissant lors des chaudes journées d’été au Vietnam. Pour le déguster, il suffit de l’ouvrir en deux pour en sortir la chair, naturellement divisée en petits quartiers. En saison, on trouve des mangoustans dans presque tous les marchés vietnamiens.

 

Le longane

Les longanes, proche du litchi

Le longane (nhãn) est un fruit de la famille des sapindaceae dans laquelle on trouve aussi le litchi ou le ramboutan, très communs au Vietnam. On nomme aussi le longane : « œil de dragon ». Ce surnom vient de l’apparence de celui-ci. En effet, une fois épluché, sa chair blanche légèrement translucide laisse apparaître en son centre son noyau noir. Rappelant donc la forme d’un globe oculaire et d’une pupille. Le longane pousse en grappe, avec une enveloppe brune ayant l’aspect d’une écorce assez fine. Pour le déguster, il suffit de le presser délicatement jusqu’à ce que son enveloppe craque. Sa chair est très douce et savoureuse et son goût proche du litchi.

Dans le nord du Vietnam, lors de la saison des récoltes, on peut voir des ballets de scooters et de petits camions remplis de longanes.

 

Le fruit du jacquier

Le fruit du jacquier du Vietnam

Le fruit du jacquier (mít) est tout simplement le plus gros fruit du monde. En effet, il peut atteindre plusieurs dizaines de kilos. Si gros, qu’il peut en être dangereux lorsqu’il tombe de son arbre. De par sa taille et la relative difficulté à éplucher, il est généralement vendu prêt à être déguster. Son enveloppe est très épaisse et couverte de petits piquants. Une fois ouvert, il révèle une multitude de petits arilles qui entoure une graine. Ce sont ces arilles que l’on peut déguster. Leur chair est ferme et « sèche » mais leur arôme est tout à fait singulier aux accents de bananes et d’ananas. Il est aussi possible de consommer les graines grillées, bouillies ou rôties. Le fruit du jacquier peut se manger cru, en dessert, en soupe sucrée et même en chips !

 

La sapotille

La sapotille, un fruit vietnamien

Bien qu’originaire du continent américain, la sapotille (hồng xiêm) s’est doucement imposée en Asie du sud-est et il est désormais tout à fait commun d’en trouver au Vietnam. Ce fruit ressemble à une pomme de l’extérieur avec sa couleur brune. Néanmoins, une fois mûre et épluchée la sapotille révèle une chair orangée. Sa chair est granuleuse, fibreuse et juteuse et son goût est très sucré. Les amoureux de sucreries fonderont donc sans aucun doute pour la sapotille !  On peut la trouver relativement facilement dans les marchés vietnamiens.

 

La goyave

La goyave, l'un des fruits favoris des Vietnamiens

Tout comme la sapotille, la goyave (ổi) est originaire du continent américain. Pourtant, elle a su séduire toute l’Asie et désormais les Vietnamiens sont très friands de ce fruit que l’on trouve partout ! La goyave est ronde-ovale, en forme de poire, sa peau est verte et assez fine. Sa chair se divise en deux parties. La partie extérieure est blanche, ferme, très croquante et acidulée. La partie intérieure est douce et sucrée, un peu plus gélatineuse et referme plusieurs petites graines qui sont comestibles. L’autre caractéristique de la goyave, c’est son parfum puissant, utilisé pour le thé, le shampooing et bien d’autres biens de consommation.

 

La mangue

La mangue, un des fruits incontournables du Vietnam

La mangue est un fruit originaire d’Asie du sud mais dont la culture s’est popularisée à travers l’ensemble des pays tropicaux. Dans le monde comme au Vietnam, il existe différentes variétés de mangues et donc différentes manières de consommer ce fruit. Mûre (xoài chín), la peau de la mangue est jaune-orange-rouge. Une fois ouverte, elle révèle une chair orange, pulpeuse avec un goût fleuri, sucré tout à fait distinctif. C’est cette forme et ce goût qui sont les plus communs en Europe. Néanmoins, on peut aussi manger la mangue lorsqu’elle est encore verte (Xoài xanh). Sous cette forme, sa chair est croquante et d’un vert clair et consommée après le repas. Son goût est assez acidulé, c’est pourquoi on la mange avec du sel pimenté pour l’atténuer. La célèbre salade de mangue est aussi préparée à partir de la mangue verte et est un plat incontournable au Vietnam.

 

Les agrumes

Les agrumes du Vietnam

Le Vietnam est un pays d’agrumes, ainsi, on en trouve de nombreuses variétés. Parmi les plus populaires, on peut citer le citron (Chanh), utilisé pour le thé glacé mais aussi comme condiment dans de nombreux plats, au même titre que le kumquat (quất), pour ajouter un peu d’acidité. Le pomélo (bưởi) est un autre agrume original à déguster lors de votre voyage au Vietnam, apportant une vraie fraîcheur avec son goût sucré et légèrement amer. Enfin, un classique : l’orange ! Au Vietnam, les oranges sont vertes, un peu plus petites qu’en Europe. Malgré qu’elle soit un fruit commun, l’orange est un incontournable à goûter au Vietnam puisqu’elle est légèrement différente et, on le sait peu, originaire d’Asie ! Enfin, on trouve aussi différents types de mandarines et clémentines. Bref, si vous aimez les agrumes, vous serez servis !

 

Bonus : le durian

Le durian, un fruit controversé au Vietnam

Et pour terminer… Un bonus ! L’odeur et la réputation du durian (sầu riêng) le précède. En effet, il est interdit dans de nombreux lieux publics à travers l’Asie pour son odeur forte et persistante, agréable pour certains, pestilentielle pour d’autres. Son goût est difficilement descriptible et pour vous faire une opinion, la meilleure solution reste de vous y essayer !

Notre petit conseil : avant de vous attaquer au fruit pur et pour vous familiariser avec son goût, commencez par des produits dérivés tels que des bonbons ou des gâteaux !

 

Il existe de nombreux autres fruits exotiques dans le pays, et le mieux reste encore d’arpenter les travées des marchés du Vietnam où vous pourrez découvrir et déguster de nombreuses variétés.

>>> Les marchés incontournables de Hanoi

Et pour découvrir le Vietnam, ses fruits et ses marchés :

>>> Une grande traversée du Vietnam en 15 jours 

>>> Le Vietnam par la côte, une balade balnéaire

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *