Les temples incontournables de Bagan

Bagan « la cité des temples », un site emblématique de la Birmanie

Situé à 190 km au sud de Mandalay et à 690 km au nord de Yangon, Bagan est une vaste plaine de 62 km² qui regorge de richesses architecturales mais aussi historiques ! En plus de ses innombrables temples, ce territoire comprend trois petites villes : Nyaung U au nord-est, Old Bagan au nord-ouest et New Bagan au sud-ouest. Naturellement délimité par l’Irradawady au nord et à l’ouest, le site archéologique de Bagan est décrit par Marco Polo comme étant l’un des « plus beaux spectacles au monde ». Voilà de quoi faire rêver bon nombre de voyageurs…

C’est le roi Anawrahta (1044- 1077) qui eu l’idée de faire construire plusieurs temples au même endroit afin de créer un site qui soit digne de Bouddha. Puis, au fil des années, les rois qui lui ont succédés, ont perpétué la tradition en édifiant des temples plus beaux et plus impressionnants les uns des autres. Au total,  plus de 4000 temples furent construit sur ce territoire. Malheureusement, beaucoup d’édifices ont été endommagés à la suite du tremblement de terre de 2016. Mais, par chance et grâce à l’aide des experts, plusieurs temples du site furent préservés. Grâce à cela, aujourd’hui, certains temples comme celui d’Ananda sont encore en activité.

C’est un incontournable pour tout séjour en Birmanie que d’explorer en vélo ou à pied les incroyables temples de Bagan. Mais, parmi ce lot de merveilles, lesquelles sont à ne pas manquer ? Lesquels vous émerveilleront le plus ?

Voici notre sélection des temples incontournables de Bagan  :

#1 Temple Ananda

Le temple d'Ananda, un incontournable de Bagan

Le temple d’Ananda est situé à l’extérieur de Old Bagan, dans la plaine nord. Cet édifice fût construit entre 1090 et 1105 par le roi Kyanzittha. C’est l’un des plus beaux et des plus grands temples du site. L’un des éléments qui en font sa beauté est le splendide hti doré en forme d’épi de maïs que l’on peut admirer depuis le toit du temple.

Si vous voulez découvrir le quotidien des Birmans, nous vous conseillons de vous rendre au temple d’Ananda pendant son festival, c’est-à-dire durant le mois de janvier et plus précisément le jour de la pleine lune du mois lunaire, autrement dit, le jour de la consécration. Ainsi, vous pourrez observer les rituels bouddhistes et vous plonger dans la culture birmane.

>> Et pour en savoir plus sur le temple Ananda 

#2 Temple Htilominlo

Le temple de Htilominlo de Bagan

A mi-chemin entre la ville de Nyaung U et de Old Bagan, le temple de Htilominlo est un lieu emprunt d’histoire. En effet, c’est ici que le roi Nantaungmya fût choisi parmi ses cinq frères pour être le prince héritier.

Htilominlo a été édifié en 1218, il est impressionnant en raison de ses 46 mètres de hauteur. De plus, cet édifice sera vous surprendre à plusieurs reprises, entre de sublimes moulures en plâtre d’origine, des petites décorations raffinées en grès vernissé, des sculptures en relief et de superbes statues de Bouddha. Les passionnés d’art seront ravis !

#3 Temple Dhammayangyi

Les temples incontournables de Bagan : Dhammayangyi

En plein centre de Bagan, se trouve le temple de Dhammayangyi, une immense pagode fortifiée du XVIème siècle. C’est le temple le mieux conservé de Bagan.

La légende : c’est le roi Narathu qui aurait fait construire ce temple afin d’expier ses pêchés. En effet, il avait étouffé son père, son frère et fait exécuter l’une de ses épouses. De plus, pour la construction du temple, il exigea que toutes les briques s’emboîtent à la perfection. Si les ouvriers échouaient à cette requête alors le roi leur faisait couper le bras.

Cependant, certains disent que ce temple n’aurait pas été construit par le roi Narathu mais plutôt par le roi Alaungsithu. En plus de ce secret, à l’intérieur du temple, on peut observer deux Bouddha assis l’un à côté de l’autre, ce qui est extrêmement rare dans le monde bouddhique. C’est pourquoi, aujourd’hui, ce temple est considéré comme étant l’un des mystères de Bagan.

#4 Temple Sulamani

Les temples incontournables de Bagan : le temple Sulamani

En plein cœur de Bagan, le temple de Sulamani a été construit vers 1181 par le roi Narapatisithu. Ce temple est considéré comme « le joyau du couronnement » pour de nombreuses raisons. Tout d’abord, ses terrasses de tailles décroissantes en font un temple à la forme pyramidale. Puis, son style sophistiqué montre aux visiteurs de splendides sculptures en stuc ainsi que des œuvres ornementales raffinées, faisant ainsi de Sulamani le temple le plus séduisant de Bagan.

Et pour les curieux, vous pourrez observer une particularité architecturale unique à Bagan : les 100 cellules de moines accolées à l’enceinte intérieure de l’édifice.

#5 Temple Dhammayazika

Le temple de Dhammayazika à Bagan en Birmanie

Le temple Dhammayazika est situé sur la plaine sud de Bagan. Il est dédié aux cinq bouddha (les quatres bouddha historiques et Maytreya, le Bouddha du futur). Construit en 1196 sous le règne de Narapatisithu, ce temple est d’une beauté exceptionnelle. En effet, entouré d’un environnement verdoyant, on peut admirer de loin son stupa doré en forme de cloche. Ici, vous pourrez vous évader dans la nature de Bagan.

#6 Temple Shwezigon

Les temples incontournables de Bagan : le temple Shwezigon

A l’extrémité ouest de la ville de Nyaung U, le temple de Shwezigon est le principal édifice religieux de la ville. Il y a 4 sanctuaires et chacun d’entre eux abritent l’une des plus grandes statues de Bouddha en bronze de Bagan. Ces statues mesures chacune jusqu’à 4 mètres de hauteur !

Au sommet de Shewzigon, on peut également observer un magnifique zedi doré. Autour de celui-ci, se trouve des plaques en émaille qui illustrent des scènes tirés des jataka. Tout en doré, ce temple saura vous éblouir par son architecture !

Quand y aller ?

  • De mars à mai : c’est la période à éviter si vous souhaitez échapper aux coups de soleil et aux fortes chaleurs. Les températures sont élevés allant parfois jusqu’à 40°C ! Votre visite sera tout de suite moins agréable.
  • De juin à octobre : si vous souhaitez éviter les foules de touristes pour visiter les temples les plus célèbres, c’est le moment idéal. Attention, préparez un k-way car c’est la saison des pluies.
  • De novembre à février : en termes de météo c’est la meilleure période, les températures sont agréables. Mais, de nombreux voyageurs en profitent aussi pour visiter Bagan et les temples deviennent rapidement noirs de monde. Dans ce cas, nous vous conseillons de visiter les temples moins connus et de privilégier les édifices les plus célèbres aux heures creuses (tôt le matin,…)

>>> Et pour visiter Bagan

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *