Kep au Cambodge, plage et crabes

Kep : Le Cambdoge à la plage

Le Cambodge ne possède que 443km de côtes. Pourtant, cette bande qui fait face à un magnifique golfe aux eaux bleues est un véritable trésor. Ici, on connaît bien Kampot, particulièrement pour son poivre et Sihanoukville, sans aucun doute la station balnéaire la plus fréquentée du pays où poussent les hôtels et les casinos. Mais parmi ces villes côtières, il existe une belle endormie, encore calme et relativement préservée : Kep.

Une brève histoire de Kep

Architecture coloniale : histoire de kepL’histoire de Kep est relativement récente en comparaison de ses fameux voisins, Kampot et Sihanoukville. Cette petite ville côtière, située dans le golfe de Thaïlande, est née en 1908 lors de la colonisation française. En effet, l’administration française avait l’habitude de construire des villes de villégiature pour ses fonctionnaires et l’élite locale. C’est dans cet objectif que s’est développée la ville de Kep-Sur-Mer avec ses grandes villas avec vue sur la mer.

Après l’occupation française, à partir de 1953, le prince Norodom Sihanouk lance un plan de modernisation de la ville de Kep. Il fait notamment construire une luxueuse villa, sur une colline face de la mer qu’il n’a jamais occupé. C’est aussi à cette époque que de nombreux bourgeois Cambodgiens ont fait ériger de belles propriétés s’inscrivant dans le mouvement appelé « nouvelle architecture khmère » et porté par des architectes tels que Vann Molyvann ou encore Lu Ban Hap qui s’inspiraient notamment du Corbusier et du Bauhaus.

Mais avec l’arrivée des Khmers Rouges au pouvoir et des temps de troubles, le développement de Kep a connu un arrêt net, étant une représentation de la bourgeoisie cambodgienne. Les villas et maisons furent vidées et laissées à l’abandon, les biens vendus ou échangés contre du riz. Après l’occupation vietnamienne, Kep était donc partiellement détruite et laissée à l’abandon, et bien loin de son âge d’or.

Des pêcheurs de crabe à Kep au Cambodge

Mais avec le développement du tourisme, la ville renaît peu à peu mais reste une alternative bien plus calme à la folie de Sihanoukville et possède encore un patrimoine qui, il faut bien avouer, vaut le détour. On retrouve encore ici et là des vestiges de grandes demeures ou quelques-unes d’entre elles encore bien préservées. Et les touristes et leurs casquettes n’ont pas encore totalement remplacé les pêcheurs et leur krama !

>>> Le krama : L’emblème éternel du Cambodge

Il semblerait que Kep soit donc sur le point de renaître de ses cendres et de vivre un nouvel âge d’or.

Quand partir à Kep au Cambodge ? Meilleure saison

Quand partir à Kep ?

Vous vous en doutez certainement, le climat tropical du Cambodge permet de ne pas vraiment se soucier des températures lorsque vous êtes en bord de mer. Ainsi, pour bien choisir votre saison pour visiter Kep, notre premier critère sera sans aucun doute la pluie.

Il vaut donc mieux éviter les mois de juin, juillet, août, septembre et octobre. Il s’agit de la saison des pluies et il n’est pas rare de voir de fortes inondations et tempêtes. Néanmoins, il est nécessaire de préciser que ces fortes pluies sont souvent soudaines et en fin de journée, ce qui ne devrait donc pas totalement gâcher votre découverte de Kep.

En avril et mai, bien qu’il y ait moins de pluies, les températures sont très chaudes et le mercure peut facilement grimper à 40 degrés. Ainsi, dorer à la plage ou visiter la ville en pleine journée peut s’avérer très éprouvant particulièrement pour les enfants et si vous êtes sensibles à la chaleur. Voilà donc une saison qui n’est pas parfaite mais envisageable si vous la chaleur et le soleil puissant n’est pas un problème pour vous.

De novembre à mars est sans aucun doute la meilleure saison pour profiter de Kep. En novembre, à travers le Cambodge, on trouve de nombreux festivals et fêtes pour célébrer la fin de la saison des pluies. Il pleut très peu et les températures sont très agréables entre 20 et 30 degrés. Tout simplement parfait pour passer l’hiver au chaud, avec un temps excellent ! Nous vous conseillons donc de privilégier cette saison !

Quoi faire à Kep ?

Bien évidemment, dans la région de Kep, une grande partie des activités tournent autour de la mer et des paysages naturels. Mais il existe aussi quelques temples et vestiges qui pourront vous intéresser si vous souhaitez en savoir plus sur la culture l’histoire khmère.

Découvrir l’île du lapin

L'île du lapin à Kep au Cambodge

Si vous souhaitez profiter de la plage et vous prendre pour un robinson pendant quelques heures alors l’île du lapin (Koh Tonsay) peut vous intéresser. À seulement 20 minutes de bateau de Kep, voilà l’endroit parfait pour vous relaxer sur la plage et prendre un peu de bon temps. Les installations sont assez sommaires avec quelques bungalows et quelques commerces mais il y fait bon vivre. Les plages de sable blanc, les eaux et les hamacs sauront séduire ceux qui ont besoin d’un peu de calme et de sérénité.

Profiter du parc national de Kep

Le parc national de Kep au Cambodge

Amoureux de nature et de balades, Kep est aussi fait pour vous ! En effet, juste à côté de la ville on trouve un joli parc national, bien balisé avec quelques superbes points de vue sur la mer et l’île vietnamienne de Phu Quoc. Faire le tour de la colline vous prendra quelques heures de marches, nous vous conseillons de faire ce petit circuit le matin ou en fin d’après-midi pour profiter de la fraîcheur. Petit bonus, vous aurez l’occasion de croiser quelques singes qui élu domicile dans ce joli écrin de nature !

S’immerger à la pagode Samathi

La pgode samathi de Kep

Une fois votre balade dans le parc national terminée, nous vous conseillons de vous rendre à la pagoda Samathi, à quelques mètres de celui-ci. Non seulement il s’agit d’une superbe pagode dans un cadre exceptionnel mais en plus, son atmosphère pleine de sérénité vous emmène en plein cœur du bouddhisme khmer. Ce n’est pas pour rien que « Samathi » signifie « Méditation » ! Et puisque ce genre plaisir se mérite, il vous faudra grimper les 256 marches qui mènent à la pagode.

Visiter des plantations de poivre et des marais salants

Une plantation de poivre au Cambodge

Bien que ce soit la ville de Kampot qui est réputée à travers le monde pour son poivre, Kep n’est qu’à quelques kilomètres et abrite également de nombreuses plantations de poivre. Vous pourrez découvrir comment on cultive et récolte le poivre mais également goûter à l’un des meilleurs poivres au monde ! Et puisque le poivre ne va pas sans son sel, nous vous recommandons également de visiter les marais salants de la région. Sur la route entre Kampot et Kep, on trouve de nombreux marais salants, entre décembre à avril, vous pourrez assister à la récolte du sel. Un environnement extrêmement photogénique qui vaut sans aucun doute un petit détour !

Goûter aux crabes de Kep

Les crabes de Kep

Et enfin, cela ne vous aura pas échappé, le symbole de Kep est le crabe bleu. Alors, il vous faudra passer par la statue de crabe devenue l’un des symboles de la ville. Et juste après ça… Trouvez-vous une petite gargote en bord de plage pour goûter à ce fameux crabe ! Accompagné de poivre évidemment et d’une bière bien fraîche au coucher du soleil. Voilà comment terminé en beauté votre découverte de la belle ville de Kep !

Pour certains Kep pourra peut-être paraître un peu déserte, trop calme, mais Sihanoukville ou Kampot seront de bonnes alternatives. Pour les autres, Kep sera une belle parenthèse loin de l’agitation pour profiter d’un peu de repos avant de rentrer à la maison ou de reprendre leur aventure au Cambodge ou au Vietnam.

Et pour découvrir Kep et goûter aux fameux crabes au poivre :

>>> La grande traversée khmère en 15 jours

1 réponse
  1. Travel2leisure
    Travel2leisure dit :

    Le Cambodge, tout comme ses voisins asiatiques, dispose aussi de tres belles plages, accessibles depuis Sihanoukville comme l ile de Koh Rong, ou l eau est transparente et le sable est blanc et fin, presque comme du sucre ! Kep et son ile aux lapins sont l endroit ideal pour allier plage et vie locale. L ile aux lapins se visite en une journee depuis Kep, une journee de detente et de farniente. Sur place, baignade, massages, dejeuner de crustaces et de tres belles plages feront le bonheur des amateurs de soleil .

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *