Le temple de Koh Ker avec Carnets d'Asie

Le gouvernement cambodgien prépare une proposition visant à enregistrer l’ancien temple de Koh Ker, dans la province de Preah Vihear, en tant que site du patrimoine mondial de l’UNESCO. La ministre de la Culture et des Beaux-Arts, Mme Phoeurng Sackona, a fait l’annonce le 20 septembre 2018 lors d’une réunion dans la province de Siem Reap du Comité international de coordination pour la sauvegarde et le développement du site historique de Preah Vihear.

4 ans pour donner à Koh Ker le statut de patrimoine mondial de l’UNESCO

Le site de Koh Ker constitue «l’une des merveilles du patrimoine cambodgien», selon l’UNESCO. Mme Phoeurng Sackona a déclaré que l’inscription du complexe archéologique de Sambor Prei Kuk au patrimoine mondial l’année dernière, pourrait contribuer à l’enregistrement de Koh Ker. La préparation des documents n’étant pas facile, le processus d’inscription pourrait prendre près de quatre ans, a souligné le Ministre de la Culture, expliquant que de nombreux pays ont soumis leurs propositions et les exigences de l’UNESCO pour l’inscription sont de plus en plus strictes.

Dans les environs de Koh Ker, un temple avalé par la jungle.

Le temple de Koh Ker se trouve dans la commune de Srayong, district de Kulen, province de Preah Vihear, à environ 120 km de Siem Reap. Les experts estiment qu’il a été construit sous le règne du roi Jayavarman IV (928-944) comme capitale de l’empire Khmer. En 944, selon l’UNESCO, Koh Ker fut abandonné lorsque le roi Rajendravarman déplaça sa capitale à Angkor. Le ministère a indiqué que ce complexe de 256km2 comprend actuellement 98 temples qui se trouvent plus ou moins loin les uns des autres. Certains d’entre eux sont d’ailleurs encore recouverts par la jungle qui a repris ses droits depuis la fin de l’Empire Khmer.

Le Cambodge et ses joyaux

Aujourd’hui, le Cambodge possède trois sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s’agit d’Angkor, qui a été inscrit en 1992, du temple de Preah Vihear, inscrit en 2008 et du temple de Sambor Prei Kuk, inscrit en 2017.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *