Le temple de Banteay Srei l'un des joyaux du Cambodge

Le Banteay Srei, un temple au charme exceptionnel

À seulement 20 km d’Angkor, dans le district de Banteay Srei se trouve l’un des joyaux de l’art angkorien.  En plein cœur de la forêt, le temple de Banteay Srei est aujourd’hui un lieu de pèlerinage encore peu connu des voyageurs. A l’écart des autres temples d’Angkor, le site témoigne du savoir-faire angkorien. Il a été classé à l’UNESCO en 1992 pour la finesse et la complexité de ses scultpures uniques.

C’est le temple idéal pour les amoureux de sculptures anciennes.

Le temple de Banteay Srei et son histoire

Banteay Srei  est un temple hindou dédié à Shiva (dieu bienfaisant et destructeur). Il est situé sur l’ancien site de la ville d’Isvarapura autrement dit la cité Shiva.

Le temple a été construit en 967 par un prête brahmane nommé Yajnavaraha, qui était aussi le précepteur du roi Jayavarman V et conseiller du roi Rajendravarman.

Banteay Srei a été découvert tardivement en raison de sa localisation. En effet, le temple est situé en plein milieu d’une forêt, ce qui le rendait difficile d’accès. C’est alors qu’en 1914 le lieutenant Marec découvre ce temple. Celui-ci est alors rendu entièrement visible en 1924 grâce aux archéologues de l’école française de l’Extrême Orient (EFEO).La finesse et la complexité des sculptures du temple de Banteay Srei

En 1923, André Malraux tente de voler les statues du temple. Il se fait néanmoins attraper à Phnom Penh, son butin est alors récupéré. Les statues sont restaurées dans le temple en 1930. C’est notamment grâce à l’affaire André Malraux, que le Banteay Srei est devenu célèbre. Suite à cet évènement, il a été décidé qu’il fallait protéger deux frontons de Banteay Srei à l’extérieur du site. L’un fût exposé dans le musée de Phnom Penh et le second a été offert à la France au musée Guimet de Paris en guise de gratitude.

Afin de restaurer sa beauté d’antan, le temple a été restauré en 1930 par l’EFEO et par le Français Henri Marchal. Pour réaliser cette restauration, l’archéologue Français utilisa une toute nouvelle méthode, la méthode d’anastylose. Elle consiste à reconstruire le site avec les éléments retrouvés sur place préservant ainsi l’authenticité du temple.

Puis, suite aux dégâts causés par le ruissellement, le pillage et le vandalisme, le temple a été de nouveau restauré entre 2010 et 2016 par l’université de Genève ainsi que par l’école polytechnique fédérale de Lausanne.

Découvrir le temple de Banteay SreiIndra chevauchant l'éléphant à 3 têtes

La structure du temple de Banteay Srei est influencée par le style de l’art khmer. La particularité du temple réside dans la pierre avec laquelle il a été construit : le grès rose qui lui donna beaucoup de charme. Mais, ce qui attire le plus, ce sont les sculptures en 3 dimensions, complexes et raffinées. Elles sont si bien détaillées que beaucoup pensent qu’elles auraient été conçues par des femmes.

Partout dans le temple, on trouve des sculptures de femmes gracieuses en jupes traditionnelles, de lions mais aussi des représentations de dieux et de déesses tels que Varuna, Vishnu, Shiva, Uma et Nandi. Au-dessus de chaque porte, il y a des frontons, sur chacun d’eux les sculptures racontent une histoire de l’ancien mythe Ramayana.

Pendant la période Khmère, seul les rois avaient l’autorisation pour construire des temples de taille «monumentale». Banteay Srei n’ayant pas été construit par un roi, il est de plus petite taille que la plupart des autres temples d’Angkor. Il s’étend tout de même sur un terrain de 45 000m².

L’architecture du site est en forme de raquette et de quadrilatère. Le temple de Banteay Srei se compose des entrées est et ouest, d’une chaussée à l’est, d’une bibliothèque, de tours centrales ornées de représentations divines.  On trouve également une stèle rendant hommage au roi Jayavarman V.Gopura du temple

Le Banteay Srei est protégé par des douves ainsi que des murs d’enceintes qui ont été construit en brique et en latérite. On compte donc 4 enceintes qui abritent chacune différentes constructions. Elles comprennent deux porches sur pilier, une sale centrale cruciforme et des galeries ou des bibliothèques. La 1ère enceinte contient plusieurs bibliothèques, le sanctuaire central et les sanctuaires annexes.  Sur les frontons de la 4ème enceinte se trouvent deux scènes de l’épopée indienne : Viradha qui enlève Sita et Indra chevauchant l’éléphant à 3 têtes, Airata. Avant d’accéder à ces enceintes, on passe par une grande allée avec des bornes décoratives. Puis, sur le gopura se trouve une magnifique représentation de Shiva.

Ce qu’il faut savoir :

  • Ouvert de 7h30 à 17h30
  • 32 km de Siem Reap
  • 21 km du temple Bayon
  • Temps de trajet : 45 minutes de route en voiture ou 1 heure en tuk-tuk depuis Siem Reap
  • Possibilité de dormir chez l’habitant
  • Temps de visite du temple : 45 minutes
  • Meilleure période pour s’y rendre : saison des pluies, tôt le matin ou en fin d’après-midi pour éviter les fortes chaleurs

Les alentours de Banteay Srei

Le musée des mines terrestresLe musée des mines terrestres du Cambodge

Le pays est un territoire très miné en raison des Khmers Rouges mais aussi des bombardements américains et de l’occupation vietnamienne. Chaque année, des dizaines de personnes sont tuées ou blessées par les mines antipersonnels et autres munitions. A ce jour, plusieurs millions de bombes ont été retrouvées et désactivées. Aujourd’hui, il existe encore énormément de mines (environ 6/7 millions) et il faudra plusieurs décennies pour toutes les retirer. C’est pourquoi, le musée des mines terrestres a été créé par le démineur Cambodgien Aki Ra, qui souhaite sensibiliser les touristes sur l’importance du déminage et des dangers auxquels doit encore faire face le pays.

Le centre de conservation de la biodiversité d’AngkorLe langur argenté

C’est un centre qui recueille, soigne et réintroduit les animaux menacés dans leurs milieux naturels. On y trouve une faune riche avec par exemple le gibbon à bonnet, le langur argenté, le loris lent du Bengale, la civette palmiste hermaphrodite où encore le chat-léopard du Bengale,…

C’est aussi un lieu idéal pour les fans d’oiseau. En effet, il y a dans ce centre des espèces extrêmement rare comme la grue Antigone, l’ibis géant et l’oiseau national du Cambodge. Voici un lieu qui pourra aussi vous sensibiliser sur l’importance du respect de l’environnement.

Mais aussi …

Vous pourrez aussi faire de nombreuses autres activités comme une excursion en bateau sur l’étang de lotus situé à côté du temple de Banteay Srei, une balade le long de la rivière aux Milles Lingams avec ses dessins divins sur les roches,…

Voilà de quoi vous occuper pour une petite escale d’une journée dans le district de Banteay Srei.

>>> Et pour faire un séjour au Cambodge en passant par Banteay Srei

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *