La chute de Saïgon le 30 Avril 1975

L’union du Vietnam en une date : 30 Avril 1975

Le 30 avril 1975 est un tournant historique, marquant la victoire finale de la résistance contre les Américains, avec la chute du régime de Saïgon soutenu par les forces américaines, sous le poids de l’armée populaire vietnamienne. Il s’agit également du premier pas vers la réunification définitive du Vietnam. Cette journée est aujourd’hui devenue un jour férié dans l’ensemble du pays, symbole d’un nouveau Vietnam. 44 ans se sont écoulés mais chaque 30 avril est toujours une occasion de revenir sur la grande victoire printanière, une fierté du peuple vietnamien.

Les chars lors de la chute de Saïgon le 30 Avril 1975

L’évolution de la campagne de Ho Chi Minh

La chute de Saigon survint deux ans après les Accords de paix de Paris en 1973, permettant la fin de la guerre du Vietnam ainsi que la retraite des armées américaines du pays. Cependant, les accords n’ont pas mis fin au conflit. Les combats ont repris à la fin de 1973. Commençant à partir du 17h du 26 avril 1975, la campagne de Ho Chi Minh fut la dernière campagne nord-vietnamienne qui conduisit à la capitulation du Sud-Vietnam. Celle-ci était une offensive coordonnée à grande échelle, en combinaison avec l’attaque et l’insurrection.

L’armée populaire du Vietnam (APVN) attaqua et prit le contrôle des bases militaires et des points d’artillerie de l’armée du Sud-Vietnam en banlieue de Saigon. Cette dernière armée opposa une résistance féroce pour empêcher l’APVN de prendre la ville. Cependant, face à leurs attaques massive et à leur tactique imparable, les forces du régime ne pouvaient pas protéger les systèmes de défense.

Dans les rues de Saïgon le 30 Avril 1975

Alors que les troupes de l’APVN s’approchèrent de Saigon depuis cinq directions, le président Tran Van Huong, une semaine après avoir remplacé le président Nguyen Van Thieu, a quitté le pouvoir le 28 avril 1975. Le président Duong Van Minh lui a donc succédé. Minh a repris un régime qui était à ce moment-là dans un effondrement total. Cependant, il espérait pouvoir négocier un cessez-le-feu grâce à ses anciennes relations avec les communistes. Mais Hanoi n’a pas accepté de négocier.

Le 29 avril 1975, les États-Unis savaient que leur présence symbolique dans la ville serait rapidement importune. Ils organisèrent donc l’évacuation des Américains restants et des réfugiés sud-vietnamiens de la ville par hélicoptère et par bateau. Dans les médias, les photos de milliers de gens s’accrochant et se bousculant pour embarquer aux derniers hélicoptères sur le toit de l’Ambassade des Etats-Unis et d’autres bâtiments sont devenues un symbole de la chute de Saigon.

La date historique du 30 avril 1975

À 4h58, le 30 avril, l’ambassadeur américain Matin a quitté le Saigon dans l’un des derniers vols d’évacuation américains. À 7h53, les derniers Marines américains s’échappèrent depuis toit de l’ambassade. Le président Duong Van Minh ordonna à toutes les forces sud-vietnamiennes de cesser le combat à 10h24. Plus tard, il a déclaré à la radio la capitulation sans conditions du régime pro-américain du Sud-Vietnam aux forces communistes et révolutionnaires.

La fuite depuis l'ambassade américaine de Saïgon le 30 Avril 1975

À 10h45, le char 843 enfonce la porte latérale du palais présidentiel et s’y coince. Bui Quang Than, le capitaine du char 843, a couru à l’intérieur en tenant le drapeau national. Ensuite, le char 390, sous le commandement de Vu Dang Toan, pénétra au palais. À 11h30, le drapeau vietnamien est hissé au-dessus de l’ex-palais présidentiel, qui devint par la suite le Palais de l’Indépendance, annonçant alors une conclusion victorieuse à la campagne de Ho Chi Minh. La population de l’ensemble du pays éclata de joie à l’annonce de la libération de Saigon. Jusqu’au 2 mai 1975, les autres provinces du Sud furent successivement libérées. L’ensemble du territoire du Sud a alors été libéré définitivement.

Les chars pénètrent dans le palais présidentiel de Saïgon le 30 Avril 1975

La grande victoire du printemps 1975 est le triomphe de la volonté et de la force d’une nation unie et de la solidarité internationale. Elle revêt une signification historique et est entrée dans l’histoire du monde comme l’une des plus glorieuses victoires du XXe siècle. La date de 30 avril est aujourd’hui devenue le « Jour de la Libération » ou le « Jour de la Réunification » et est commémorée par tous les Vietnamiens en particulier et par les amoureux de la paix et de la justice dans le monde.

1 réponse
  1. Alexandra
    Alexandra dit :

    Nous avons eu la chance de visiter le Palais de la Réunification avec un franco-vietnamien qui a vécu cette guerre…On a senti encore l’émotion dans les différents récits qu’il nous a fait…je souhaite au peuple Vietnamien un « bon jour de la Libération et de la Réunification « .

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *