Comment visiter Hanoi ?

Hanoi est une capitale de charme, avec ses petites ruelles, ses commerces de rue et son atmosphère unique. Mais comment saisir toutes les aspects de la ville ? De son histoire millénaire à sa modernité et son agitation contemporaine. Nous vous avons préparé 4 balades à pied pour ne rien manquer de la capitale mais surtout découvrir Hanoi selon vos envies et vos préférences. Chaussez vos baskets !

 

Une découverte du Vieux-Quartier

Visiter le Vieux-Quartier de Hanoi

Le Vieux-Quartier de Hanoi est le cœur historique de la capitale. On l’appelle aussi le quartier des 36 corporations puisque dans le passé, chaque rue était spécialisée dans un secteur professionnel particulier. Par exemple : Hang Bac (rue de l’orfèvrerie), Hang Dong (rue du cuivre), Hang Dao (rue de la soie) ect.

Ce quartier s’est particulièrement développé au XVème siècle, entre la citadelle Thang Long et le fleuve Rouge qui traverse la ville. C’est aussi ici que l’on trouve l’un des styles architecturaux signature de Hanoi : les maisons-tubes. Des maisons à la devanture et à la surface au sol minuscule qui s’élèvent sur deux à trois étages et qui ont créé une culture et un style de vie unique. Cet enchevêtrement de petites rues est en vérité tout aussi surprenant que charmant, et il est tout simplement extraordinaire de s’y perdre et de se laisser surprendre à chaque coin de rue.

Une balade dans le Vieux Quartier de Hanoi

C’est sans aucun doute l’un des meilleurs endroits pour saisir l’atmosphère de la capitale. À cette longue histoire et cette tradition, son mêle un vent de fraîcheur et de modernité. Goûter à la cuisine de rue, déguster un thé glacé ou une bière sur le trottoir, observer la vie locale fourmiller, voilà comment profiter au mieux du Vieux-Quartier.

>>>Et pour en savoir plus sur le quartier des 36 corporations, notre article sur le sujet est à retrouver ici.

 

Hanoi et son architecture coloniale

Découvrir l'architecture coloniale de Hanoi

Cette autre balade nous emmène à la découverte de l’ancien quartier colonial de Hanoi et de ses bâtiments les plus emblématiques. À partir de 1873, les Français occupent la ville qui deviendra la capitale de l’Indochine Française de 1902 à 1953. Ainsi, de ces 80 ans d’occupation, il reste encore des traces significatives, particulièrement dans l’architecture de l’ancien quartier colonial de la capitale.

Dans leur souhait de se rapprocher de leur mode de vie en métropole et de moderniser Hanoï, les colons Français ont développé un certain nombre d’infrastructures de divertissement, d’administration, d’éducation et de religion. Certaines ont disparu, d’autres ont traversé le temps et remplissent aujourd’hui une autre fonction. Il est possible de visiter bon nombre d’entre elles et de s’immerger dans cette facette du passé de Hanoi.

Découverte de l'architecture coloniale de Hanoi

L’architecture coloniale française est facilement reconnaissable notamment pour son style ostentatoire, baroque et néo-classique. On trouve autant de grandes bâtisses que de « petites » villas individuelles construites à l’époque. Le tout étant de se balader et de se laisser se perdre dans le quartier !

Ainsi, notre balade vous permettra notamment de découvrir : la prison de Hoa Lo, la cathédrale Saint-Joseph, le palais du Tonkin, l’hôtel Métropole, l’opéra de Hanoi, le musée d’histoire du Vietnam, l’université de médecine.

>>>Et pour en savoir plus sur le musée d’histoire du Vietnam, notre article est à retrouver ici.

 

Du temple de la littérature au coeur politique et culturel de Hanoi

Balade dans le coeur politique de Hanoi

Continuons notre découverte de la capitale, en débutant par un monument de la culture vietnamienne et hanoienne : le temple de la littérature. Comme son nom ne l’indique pas… Il s’agit de la toute première université du Vietnam, fondée 1070 et d’inspiration confucéenne. Voilà un petit îlot de sérénité dans l’agitation de la capitale ! Juste à côté, on trouve le Musée des Beaux-Arts, autre exemple de l’architecture coloniale française. La visite continue avec la tour du drapeau mais surtout la citadelle Thang Long, véritable cœur politique et culturel pendant plus de sept siècles, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Au coeur politique de Hanoi

Puis, notre visite prend un tournant un peu plus contemporain en explorant le cœur politique actuel du Vietnam. En prenant la direction de la place Ba Dinh, où l’indépendance du Vietnam par rapport à la France a été proclamée par Ho-Chi-Minh le 2 Septembre 1945, vous pourrez découvrir le mausolée de ce même Ho-Chi-Minh. Il est possible d’entrer dans le mausolée le matin mais il vous faudra vous armer de patience. Si non, vous pourrez découvrir la pagode du pilier unique ou le musée Ho-Chi-Minh. Juste à côté du mausolée, vous trouverez le Palais Présidentiel qui accueille la plupart des officiels étrangers. Il n’est pas possible de visiter le palais, mais vous pourrez explorer ses alentours. Juste en face du mausolée, vous pourrez aussi découvrir le l’Assemblée Nationale vietnamienne. Et pour terminer, vous pourrez découvrir l’église des Martyrs, autre exemple de l’architecture coloniale française, tout comme les grandes villas qui l’entourent.

Bref, une petite balade qui vous emmène à travers le cœur politique et culturel du Hanoi d’hier et d’aujourd’hui.

Et pour en savoir plus sur le musée des Beaux-Arts de Hanoi, notre article est à retrouver par ici.

Pagodes et balade en bord de lac

Balade lac de l'ouest Hanoi

Notre dernière balade vous propose de vous emmener dans un Hanoi un peu plus moderne. L’un de ces nouveaux quartiers qui gagne en popularité depuis plusieurs années : Tay Ho. Situé sur les bords du lac de l’Ouest, le plus grand de Hanoi, ce quartier est désormais très prisé des expatriés qui l’apprécient pour son confort.

Un peu moins bouillonnant que le centre de la capitale, et un peu moins fournit en vieilles pierres, il offre tout de même un autre point de vue sur Hanoi et quelques belles balades rafraîchissantes en bord de lac. Ici, le soleil couchant vous offrira de superbes couleurs et un joli panorama sur la ville. Fin mai-début juin, les nombreux petits étangs du quartier sont fleuris par les lotus qui offrent aussi un cadre splendide pour votre balade. Une balade à Tay Ho, c’est aussi l’occasion de goûter au thé au lotus, l’un des plus réputé au nord du Vietnam.

Balade sur le lac de l'Ouest

Pour ce qui est des arrêts visites, Tay Ho vous offre quelques-unes des plus belles pagodes de Hanoi. Notre itinéraire vous emmène d’abord au temple Quan Thanh, l’un des quatre temples sacrés de la capitale construits au quatre points cardinaux de la ville. Ce temple est celui du nord, construit au XIème siècle et dédié à une déité du taoïsme. Le second arrêt peut se faire à la pagode Tran Quoc. Déposée sur une petite presqu’île sur le lac, elle est facilement reconnaissable grâce à sa grande tour rouge ornée de Bouddha blancs, le tout dans une quiétude spirituelle typique. Et puis, vous pourrez vous arrêter à la pagode Kim Lien, ou pagode du Lotus d’Or. Construite au XVème siècle, son architecture rappelle une fleur de lotus épanouie. Enfin, notre dernier arrêt est le temple Phu Tay Ho, situé en plein cœur du quartier. Son joli jardin et sa vue sur le lac sont tout simplement parfait pour terminer votre balade !

Et si vous souhaitez découvrir la capitale avec un guide et saisir toutes les nuances de Hanoi : carnetsdasie.com

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *