Au coeur de la nature à Bokéo

La réserve naturelle de Bokéo, la vie au cœur de la jungle

Située au nord-ouest du Laos, la réserve de Bokéo est un bel exemple de préservation. Cette région aujourd’hui protégée était autrefois une forêt exploitée pour ses denrées. En effet, Bokéo possède une biodiversité incroyable. Dans cette jungle de près de 106 000 hectares se côtoient des panthères nébuleuses, des tigres, des ours mais aussi et surtout la réserve abrite le fameux gibbon noir.

Durant les années 90, le braconnage intensif a mis en danger ce fragile équilibre. C’est alors que l’association Animo est entrée en action. Convaincue qu’il était possible de changer ces comportements afin de faire de cette jungle un véritable exemple d’écotourisme. Afin de stopper le braconnage, la première étape d’offrir aux populations locales un revenus suffisant qui leur évite de devoir s’attaquer aux espèces sauvages afin de dégager des revenus suffisants.

Il s’agissait donc de développer des activités responsables qui n’impactent pas l’équilibre de cet écosystème mais qui permet tout de même aux locaux de rester sur leurs terres. La fondation Animo a donc eu l’idée de faire de cette petite réserve naturelle,  un véritable sanctuaire de nature et de biodiversité en accueillant des activités touristiques raisonnables. Ainsi, petit à petit les anciens braconniers sont devenus guides et ambassadeurs de la réserve naturelle de Bokéo.  Aujourd’hui la région vit principalement des activités de tourisme. Notamment en emmenant les voyageurs dans l’épaisse jungle pour rencontrer ces espèces sauvages.

La Gibbon Experience, point d’orgue du projet à Bokéo

Depuis 2004, ce projet de préservation a pris un tournant avec la création de la Gibbon Experience. Il s’agit sans doute de la concrétisation la plus majeure du projet. Au cœur de la jungle, haut perché dans la canopée laotienne, ont été construites de petites cabanes de bois et de chaume. Les voyageurs sont invités à passer la nuit dans ce cadre époustouflant.La Gibbon Experience dans la province de Bokéo au Laos

La Gibbon Experience répond à des envies de plus en plus fortes des voyageurs d’allier l’aventure et le voyage avec le respect de l’environnement. Ici, il s’agit de découvrir un milieu naturel unique tout en laissant une empreinte mineure.

D’un point de vue touristique, la Gibbon Experience offre une belle dose d’aventure. Vous y trouverez de nombreuses tyroliennes et des treks dans une végétation luxuriante. Les voyageurs auront l’occasion de se réveiller au chant des gibbons et de découvrir une jungle encore enveloppée dans le brouillard. Bref, de l’amusement, de la découverte et le tout dans un cadre tout simplement exceptionnel. Mais ce qui fait le vrai intérêt de la Gibbon Experience est qu’une grande partie du prix du programme est reversée directement dans la protection de la forêt et de son écosystème.

Il s’agit donc d’une symbiose entre l’homme et son environnement. Mais aussi comment le Laos peut profiter de l’afflux de touristes pour protéger son territoire et sa biodiversité. Ici, pas d’électricité ni de nuisances. Juste le son d’une forêt vivante pour vous accompagner à travers votre séjour dans le parc.

 

Pour un tourisme responsable à Bokéo

Aujourd’hui c’est près de 40 personnes qui sont employées par la Gibbon Experience. Au-delà d’avoir une influence sur l’environnement, ce projet a aussi un impact sur les populations locales et sur leur niveau de vie. Avec un salaire décent et supérieur à ce que les braconniers pouvaient gagner en exploitant la forêt, les populations locales ont pu prendre conscience de l’importance de préserver la forêt, véritable source de richesse pour eux. Ainsi depuis 2004, le parc tient sa grande renommée en partie grâce à la Gibbon Experience. Les fusils ce sont tus et ont été remplacés par le chant des gibbons.

La réserve de Bokéo profite donc du tourisme mais de manière raisonnée et responsable. La Gibbon Experience affiche généralement complet et il est important de vous y prendre à l’avance pour réserver. Mais le nombre limité de places permet préserver la jungle du tourisme de masse. De plus, les prix assez élevés permettent également de reverser une quantité d’argent suffisante à la survie de la réserve. Animo est la seule fondation autorisée par le gouvernement laotien à opérer dans la réserve naturelle de Bokéo.

Vous essayer à la Gibbon Experience sera sans aucun doute une expérience inoubliable. Mais c’est également un bon moyen de supporter un tourisme différent. Loin, très loin des sentiers battus mais aussi et surtout indispensable au développement direct de la région.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *