Dire bonjour en birman

Les formules de politesse en Birmanie

En France, si vous croisez un ami dans la rue, vous lui diriez « Bonjour ! ça va ? ». Ou vous diriez « Hello ! How are you ? » à vos amis anglophones. Mais en Birmanie, on se salue en demandant « Où vas-tu ? ». Étrange, non ?

Vous pourriez aussi entendre la célèbre phrase « Mingalarbar » comme une façon de saluer mais cette phrase est en fait assez formelle et personne ne l’utilise dans la vie quotidienne. Elle est notamment utilisée pour les annonces officielles dans les avions. Ou entre les professeurs et les étudiants au début de la classe. Mais ce n’est pas vraiment une phrase birmane. En effet, « Mingalarbar » a été inventé pendant la période coloniale. Cette expression est plutôt une traduction indirecte de salutations occidentales comme « Bonjour », « Bonsoir », « Bonne journée ». Mais les salutations en Birmanie ne se limitent pas à une partie d’une journée. En fait, elles sont une façon d’exprimer les préoccupations et passer ses bons souhaits à son interlocuteur.

>>> Un petit lexique Birman

Savoir dire bonjour en birman vous sera très utile lorsque vous rencontrez les habitants. Apprendre quelques expressions simples dans la langue locale améliore toujours l’expérience lors d’une visite d’un nouvel endroit. Cela montre aussi aux gens que vous êtes intéressés par leur vie et leur culture locale. Voici quelques expressions populaires que vous pourrez pratiquer pour profiter au mieux votre voyage en Birmanie.

Comment dire bonjour en birman 

Bonjour selon la situation

Be le : lorsque vous croisez un ami dans la rue, vous pouvez utiliser la phrase familière « be le » signifiant « Où vas-tu ? ». Si vous rencontrez votre voisin assis devant chez lui alors que vous rentrez chez vous, il vous saluera « Be ga la thale », c’est-à-dire « D’où venez-vous ? »  Ce n’est pas curieux car cette question est juste une formule de politesse sans demander une réponse précise. Elle exprime également une expression de camaraderie et un sentiment de communauté.

Sa pi bi la : de même, on peut dire « sa : pi : bi : la : » signifiant « Avez-vous déjà mangé ? » quand vous croisez un ami au déjeuner. Et si vous rencontrer votre interlocuteur qui mange chez lui ou dans un restaurant, vous recevrez certainement l’invitation « sa :ba :oun : » – « Mange ! ».

Mingalarbar : « nei kaun: thala: » est adéquate pour les salutations interpersonnelles. Mais quand une personne s’adresse à une grande foule telle que les spectateurs dans un auditoire de théâtre ou des étudiants dans une classe, « mingalarbar » est une formule de salutations moins personnelle. Cette phrase populaire est souvent apprise aux voyageurs étrangers. Donc, vous entendrez les étrangers dire « mingalarbar » tandis que les birmans utilisent entre eux « nei kaun: ba la: ».

 

Bonjour selon le statut

Dire bonjour en birman : Les salutations aux ainés Nei kaun thala : est littéralement « Comment allez-vous ? ». C’est une formule de salutations populaire en Birmanie. « nei kaun: thala: » est utilisé par des personnes d’un même âge ou statut ou à un niveau inférieur. Une personne plus jeune qui salue un aîné ou un supérieur substitue la formule respectueuse ba pour tha : « nei kaun: ba la »

 

Gadaw : c’est un acte des gens rendant hommage aux supérieurs (Bouddha, les aînés, les bonzes et les enseignants) en s’agenouillant devant eux, joignant leurs mains et s’inclinant avec le front touchant le sol. Lorsque on rencontre les bonzes ou les aînés en passant dans la rue et qu’il n’y pas assez de temps pour un acte complet, il vous suffit de joindre les mains avec les doigts touchant le front. Gadaw est aussi une expression parfois utilisée pour demander le pardon aux personnes âgées ou supérieures.

 

Note : Serrer la main en saluant quelqu’un n’est pas populaire en Biramnie. Le contact entre les hommes et les femmes reste encore plus limité qu’ailleurs en Asie du Sud-Est. Évitez donc de toucher quelqu’un de sexe différent en disant bonjour.

 

Comment dire merci en birman 

Une autre bonne chose à savoir est de dire « merci » en birman. La façon la plus polie et la plus populaire de dire « merci » est « chay-tzoo-tin-bah-teh ». Si vous avez du mal à retenir cette phrase, « chay-tzoo-beh » est une formule informelle plus facile pour exprimer votre gratitude. En outre, la façon de dire « Je vous en prie » est « yah-bah-deh ».

Et pour pratiquer votre birman avec les Birmans :
>>> La boucle birmane, entre Mandalay et Rangoun
>>> Échappée birmane en bord de mer

 

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...
2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *