Le bun cha, plat incontournable de la capitale vietnamienne

Recette et bonnes adresses pour déguster un bun cha hanoien

En se baladant dans les belles rues de Hanoi,  il y un triptyque de plats vietnamiens que vous ne pourrez pas manquer : le pho, les nems et bien sûr le bun cha. Les stands de Bun cha (les vermicelles de riz au porc grillé) sont omniprésents quasi partout en ville. Vous les repérerez aux bonnes odeurs de viande grillée qui viendront vous chatouiller les narines.

Que vous souhaitiez le déguster sur un petit tabouret de plastique dans les tourbillonnantes rues de Hanoi ou à la maison en famille, le bun cha n’aura plus aucun secret pour vous.

Déguster le bun cha à la maison

Pour ceux qui sont un fan de ce plat succulent, la préparation du plat à la maison n’exige pas de suivre chacune des étapes minutieusement. L’important étant de se régaler ! Voici notre recette pour réaliser un bun cha hanoien et saliver en attendant votre prochaine visite au Vienam.

 

INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES :

  • 300g de viande de porc hachée
  • 200g de poitrine de porc coupée en fines tranches de 4 mm d’épaisseur et de 5 cm de large
  • 400-500g de vermicelles de riz (bun)
  • 2 belles échalotes
  • 1 grosse gousse d’ail
  • Quelques feuilles de batavia, de menthe, de persil et de coriandre (ajouter des herbes selon vos goûts et vos envies)
  • ½ papaye verte
  • 1 carotte
  • Sel, poivre
  • Nuoc mam (made in Vietnam évidemment !)
  • Vinaigre de riz ou blanc
  • Sucre
  • Huile de tournesol

Vous aurez aussi besoin de :

  • Un barbecue ou une poêle à revêtement antiadhésif
  • Deux grands bols pour la marinade

PRÉPARATION :

Mariner et cuire la viande

Griller le porc lors de la préparation du bun cha

Hachez l’échalote finement, puis ajoutez une demi cuillère à café de sel et de poivre, une cuillère à café de sucre, une cuillère à café de nuoc mam et enfin 2 cuillères à café d’huile. Puis, ajoutez vos 300g de viande de porc haché au mélange et laissez mariner pendant environ 2 heures au frais. Une fois marinée, vous pourrez former des boules de viande d’1cm d’épaisseur et d’environ 5cm de diamètre.

Pour ce qui est de la poitrine de porc, reproduisez la même marinade et laissez reposer la viande pendant 2 heures.

Une fois marinée, vous pourrez griller la viande au barbecue sur des braises bien chaudes pour reproduire le fumé du bun cha hanoien. Si vous ne disposez pas de barbecue ou que le temps n’est pas propice à la cuisson en extérieur, vous pourrez faire griller le porc à la poêle.

Préparation de la sauce

Le bun cha se déguste dans une sauce légèrement sucrée-salée qui fait toute la saveur de ce plat. Une sauce froide très simple, que vous pourrez également reproduire pour tremper vos nems par exemple.

Pelez puis coupez la papaye verte et la carotte en petits morceaux fin. Cela apportera notamment un peu de croquant à votre bun cha.

Puis, dans un grand bol, mélangez 6 cuillères à soupe de vinaigre de riz, 6 cuillères à soupe de nuoc mam et 12 cuillères à soupe d’eau. Ensuite, pour ajouter une saveur sucrée à la sauce, ajoutez 3 cuillères à soupe de sucre (plus ou moins selon votre goût, pensez à goûter la sauce pour l’ajuster). Une fois votre sauce terminée, vous pourrez y ajouter une gousse d’ail finement hachée, un peu de piment rouge (encore une fois, selon votre goût pour les plats épicés) et enfin ajoutez les morceaux de carotte et de papaye verte au mélange.

Cuire les vermicelles de riz

En France, la plupart des vermicelles de riz que vous trouverez seront « sèches ». Pour les cuire, il suffit de porter une casserole d’eau à ébullition avec 1cl de vinaigre de riz pour conserver la couleur blanche de votre bun. Puis, plongez les nouilles de riz dans l’eau pendant environ 8 minutes (vous trouverez généralement des instructions sur le paquet) et remuez délicatement régulièrement. Enfin, une fois la cuisson terminée, égouttez vos nouilles de riz et rincez les à l’eau froide afin d’éviter qu’elles ne soient trop collantes.

Servir le bun cha

Lavez vos herbes et vos aromates et disposez-les dans un plat où tout le monde pourra se servir. Dans chacun des bols, versez un peu de sauce (suffisamment pour pouvoir tremper les vermicelles et la viande) avec la papaye et la carotte. Puis, ajoutez les boulettes de porc et quelques morceaux de poitrine. Enfin, disposez les nouilles dans une petite assiette individuelle.

Trempez les herbes et les nouilles dans la sauce et dégustez !

Le bun cha et une recette simple et rapide. Mais c’est surtout un bon morceau de Vietnam à déguster à la maison un soir d’été !

 

Goûter le bun cha à Hanoï

Commander son bun cha

Pour les plus chanceux d’entre vous qui ont la chance d’être de passage à Hanoi, il n’y a rien de plus authentique que de déguster un bun cha sur un petit morceau de trottoir. La capitale regorge de stands de bun cha. Si vous sentez une bonne odeur de viande grillée, c’est que vous n’êtes pas loin ! Le plus souvent, si vous regardez autour de vous, vous pourrez apercevoir une fumée blanche qui s’échappe au loin. La viande est grillée au charbon de bois dans un petit barbecue à même la rue. Voilà le signe que vous avez trouvé un stand de bun cha.Trouver un bon bun cha dans les rues de Hanoi

Pour trouver un bon restaurant de bun cha, fiez-vous aux Vietnamiens ! Un restaurant bondé sera sans aucun doute le signe d’un bun cha de qualité. Sachez que si vous commandez un bun cha, vous aurez de la viande hachée mais aussi de la poitrine de porc. Pour ceux qui souhaitent uniquement du porc haché, vous pourrez commander un bun cha vien. Pour ceux qui souhaitent uniquement de la poitrine de porc, vous pourrez alors demander un bun cha mieng.

Enfin, accompagnez votre bun cha d’une bière fraîche et ou d’un thé vert glacé. De quoi déguster un repas 100% vietnamien !

Quelques adresses à Hanoi

Il existe quelques adresses signatures pour le bun cha à Hanoi :

Pour déguster un bun cha dans le cœur historique de Hanoi, vous pourrez trouver un très bon restaurant près du fameux marché de Dong Xuan. Le petit plus étant la viande grillée sur des bâtons de bambou.

Adresse : 1 rue dong Xuan, district Hoan Kiem, Hanoi
Prix : 30 000vnd

Une autre très fameuse adresse de bun cha à Hanoi est sans doute le restaurant qui a accueilli le président américain Barack Obama : le bun cha Huong Lien. Ce petit restaurant est aujourd’hui surnommé par tous le bun cha Obama. L’endroit est très souvent bondé et la table du président est aujourd’hui sous verre.

Adresse : 24 rue Le Van Huu, district Hai Ba Trung, Hanoi
Prix : 60 000vnd

Enfin, si vous passez près de nos bureaux ou du temple de la littérature et que vous souhaitez déguster un bun cha de rue, nous vous conseillons une petite adresse charmante. Il s’agit d’un stand de rue tout à fait typique de Hanoi. Un endroit simple si vous souhaitez une réelle expérience en immersion.

Adresse : Au croisement de la rue Nguyen Khuyen et de la ruelle Nguyen Khuyen.
Prix : 25 000vnd

Que vous souhaitiez déguster un authentique bun cha dans les rues de Hanoi, pendant un cours de cuisine vietnamienne, à la maison ou encore vous remémorer votre dernier voyage au Vietnam, vous savez maintenant tout sur le bun cha et il ne reste plus qu’à déguster !

>>> Les meilleurs restaurants de Hanoï au Vietnam

Miam !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *